Compagnie

pere-haroldLe Fils d’Adrien danse

En février 1999, Harold Rhéaume fonde sa compagnie de danse contemporaine. Voulant souligner la mémoire de son père Adrien décédé avant même de le voir danser, il nomme son organisme Le Fils d’Adrien danse. Ainsi, malgré son absence, le père incarnera le flambeau par lequel brûleront les aspirations artistiques du fils.

Son directeur artistique Harold Rhéaume qui cumule déjà 30 ans de carrière, implante sa compagnie à Québec en 2000. Depuis sa fondation, Le fils d’Adrien danse a produit de nombreux spectacles dans trois créneaux distincts: grand public, jeunesse et in situ. Devenus emblématiques du développement de la compagnie, ces trois créneaux contribuent à faire rayonner la danse contemporaine dans les milieux les plus divers.

De la beauté formelle et profonde de C.O.R.R. à la sensibilité subtile de NU et FLUIDE, en passant par l’esthétique pop de CLASH ! et L’ÉVEIL ou par l’effet rassembleur de ses projets In situ LE FIL DE L’HISTOIRE, JE ME SOUVIENS et MARCHE MÉMOIRE DANSE, les productions de la compagnie témoignent de sa volonté de renouveler sans cesse son vocabulaire artistique au contact de références les plus éclectiques.

Au fil des ans, Le Fils d’Adrien a développé plusieurs projets jeunesse aussi singuliers que LES COUSINS, VARIATIONS MÉCANIQUES, F.U.L.L. ou L’ÉVEIL. Dans VARIATIONS MÉCANIQUES, Rhéaume s’inspire de Fred Astaire, Charlie Chaplin et Norman McLaren, créateurs/interprètes, hommes/enfants se mettant eux-mêmes en scène, pour plonger les jeunes spectateurs dans un univers à la fois candide et très esthétique. F.U.L.L. aborde de front la difficile question de la transition du passage à l’âge adulte par la forme dynamique de la gang, source de complicité et de rivalité. Dans L’ÉVEIL, la vidéo, le texte, la musique, la lumière et le mouvement s’unissent dans une ode aux « premières fois ». Cette fresque multidisciplinaire sur l’éveil des sens touche un vaste public depuis sa création.

Du côté de la création In Situ, le fils d’Adrien cherche par moment à descendre de scène et à sortir dehors pour rayonner à proximité du public et démocratiser la danse contemporaine. Depuis 2008, les spectacles In Situ créés par Le Fils d’Adrien, LE FIL DE L’HISTOIRE, JE ME SOUVIENS et MARCHE-MÉMOIRE-DANSE, ont permis de rassembler un très large public autour d’une mise en valeur du patrimoine de la ville de Québec.

L’approche chorégraphique d’Harold Rhéaume ouverte à la rencontre humaine et artistique, aura permis à la compagnie de tisser des liens avec de nombreux collaborateurs interprètes, musiciens, scénographes, metteurs en scène, vidéastes, éclairagistes et costumiers qui ont contribué de manière tangible au développement de la signature esthétique de ses productions.

Impliqué de façon marquée dans sa discipline et son milieu, le fils d’Adrien danse favorise l’essor de nouveaux talents en générant une multitude de projets et en intervenant dans les écoles de formation professionnelle en danse. L’ampleur et le rayonnement des productions du Fils d’Adrien permettent également de favoriser l’employabilité des interprètes de Québec

Ayant le vent dans les voiles, la compagnie souhaite solidifier son rôle de pilier du milieu de la danse à Québec. Dans un futur prochain, le fils d’Adrien danse offrira diverses opportunités à la relève (chorégraphes et interprètes) sous forme d’accompagnement, de mentorat ou de partage de ressources.