Créations
3462

PARTITION BLANCHE

Crédits Tournées

Chorégraphie : Harold Rhéaume

Première : février 2018

HISTORIQUE DU PROJET DE RÉSIDENCE DE CRÉATION/MÉDIATION CULTURELLE
C’est en mars et en juin 2015, qu’Harold Rhéaume a pu amorcer les premiers balbutiements d’une recherche chorégraphique dans le cadre de résidences de création/médiation organisées par Les Musées de la Civilisation. En plein cœur de l’exposition sur la danse contemporaine CORPS REBELLES, un studio était aménagé pour pouvoir accueillir des équipes de création chorégraphiques. Suite au succès de ces résidences, le désir d’intégrer ce concept au processus de création est né. De décembre 2016 à juin 2017, Harold entrera dans la phase de création d’une nouvelle œuvre pour 6 danseurs. Il s’inspirera donc de l’expérience vécue au Musée, sous forme de résidences de création/médiation à travers le Québec. Habituellement, le processus de création d’une œuvre chorégraphique se fait dans l’intimité d’un studio où seul le chorégraphe et les interprètes prennent part à la création. Cette fois-ci, c’est sous le regard des publics que l’œuvre se développera, prendra forme et ce, à l’intérieur de différents lieux d’ici et d’ailleurs. Une façon d’aller à la rencontre des publics avec la matière première de l’œuvre en création.

 

MATIÈRE PREMIÈRE
Les matériaux issus des résidences de création/médiation au Musée de la Civilisation et d’une période de recherche en studio à Québec de janvier à juin 2016 (voir lien suivant : http://rcfad16.ca) serviront de matières premières à cette nouvelle création. L’inspiration principale de départ de cette nouvelle création est la « partition blanche ».

 

PARTITION BLANCHE | LE CONCEPT
La source d’inspiration du créateur emprunte au principe du texte blanc souvent employé au théâtre. Le texte blanc est un texte neutre qui peut être collé à toutes les situations et qui n’est pas attribué à un comédien en particulier. Il y a donc le comédien A et le comédien B. Dans le cas de cette création en danse, le ‘’texte blanc’’ sera appelé ‘’partition blanche’’, un dialogue entre deux corps. Il y aura donc la partition A et la partition B. Le duo est une forme que j’affectionne particulièrement. C’est une forme qui permet d’emblée, d’établir une relation, une situation réelle.

 

LES RÉSIDENCES
Lors des résidences, Harold créera en direct deux « partitions blanches », la #A et la #B. Une fois les partitions transmises, de façon improvisée, les couples se formeront. Les spectateurs pourront ainsi voir la façon dont le chorégraphe crée ma gestuelle, la transmet aux interprètes et, ensuite la met en scène. Ce sera aussi l’occasion pour le visiteur de comprendre la réalité de l’interprète et son implication dans la création de la danse. L’interprète en danse est un créateur à part entière.

 

LA PLACE DU PUBLIC
Les divers lieux d’accueil pour les résidences seront complètement ouverts au public. De plus, pour créer des rendez-vous plus « planifiés », divers temps forts seront créer, adaptés au besoins des divers communauté. Ainsi, par exemple, un groupe scolaire ou encore un groupe de personnes âgées pourraient venir en plein après-midi alors qu’un large public pourrait venir en début de soirée. Des échanges entre les artistes et le public auront lieu tout au long de notre présence en vos lieux. Une manière différente de plonger au cœur de la matrice de création et démystifier la danse contemporaine.

Suivez la création en photo/vidéo/inspiraton grâce à notre journal de bord au
http://www.partitionblanche.ca



Crédits

Chorégraphe : Harold Rhéaume

Interprètes : Jean-François Duke, Alan Lake, Fabien Piché, Eve Rousseau-Cyr, Ariane Voineau, Arielle Warnke St-Pierre

Représentations et tournées

RÉSIDENCES DE CRÉATION

Semaine du 19 décembre 2016 – Le Carré 150 à Victoriaville
Semaine du 6 février 2017 – Théâtre du Bic
Semaine du 1er mai 2017 – Musée National des Beaux-Arts (Pavillon Lassonde)
Semaine du 8 mai 2017 – Notre-Dame-Des-Prairies
Semaine du 26 juin 2017 – Centre culturel de Sherbrooke
Semaine du 11 décembre 2017 – Centre culturel de Notre-dame-de-Grâce